Découvrez Time for the Planet, une start-up incubée au programme Pro en 2019

par | Mai 18, 2020 | Actus | 0 commentaires

Time for the Planet en quelques mots

L’idée de Time est de s’attaquer aux 30 problèmes scientifiques et économiques qui empêchent notre économie de devenir bas carbone.
La start-up part du constat que l’un des plus important problème est celui de la construction de batteries sans métaux. En effet, pour remplacer le charbon, le pétrole et le gaz pour alimenter les véhicules, machines et bâtiments, la première étape est de passer à l’électrique, mais la seconde est de produire de l’électricité renouvelable. Le solaire est l’énergie qui a l’avenir le plus radieux, mais lorsqu’il fait nuit, cette énergie doit être stockée pour pouvoir restituer sa puissance au bon moment. Or, les batteries sont aujourd’hui produites à partir de métaux, dont l’extraction est polluante, et dont la rareté rend physiquement impossible la transition énergétique : il n’y a tout simplement pas suffisamment de métaux sur terre pour produire assez de batteries pour remplacer les énergies carbonées.

Un cercle vertueux

Pour pouvoir réaliser ce projet, Time for the Planet se constitue sous la forme d’un fond d’investissement qui promet à ses actionnaires un gain exclusivement pour la planète. Les investisseurs de Time for the Planet mesurent le succès de leur placement en fonction des tonnes de CO2 économisées, et non en fonction du retour financier. Pour 1 euro investi, ils savent qu’ils récupéreront 1 euro à 10 ans. En revanche, ils bénéficieront d’un taux de retour pour la planète (TRP) considérable.

 

La méthode proposée par  Time for the Planet

  • On se focalise sur le problème
    On recherche les scientifiques qui s’intéressent à ce problème et qui ont imaginé les premières solutions. On leur adjoint des entrepreneurs chevronnés, des personnes qui ont déjà montré une forte capacité d’exécution, pour passer d’une idée à un business.
  • On finance
    L’argent est l’élément central de notre capacité à agir. C’est lui qui permet de recruter les meilleurs ingénieurs, de créer les campagnes marketing à l’échelle nationale puis mondiale pour qu’un produit ou service devienne une évidence dans la vie quotidienne de millions de personnes.
  • On joue le jeu de l’intelligence collective
    Au lieu de breveter les innovations et de les développer de manière isolée, on les met à disposition de tous sous la forme de licences open source. De cette façon, on permet à des dizaines d’autres entreprises de copier, améliorer, et commercialiser l’innovation, ce qui rend beaucoup plus crédible l’hypothèse d’un succès de cette innovation à l’échelle mondiale, et avec elle, la possibilité de réduire les gaz à effet de serre.

 

La prochaine conférence de Time for the Planet
Rendez-vous le 25 mai pour écouter les créateurs de Time for the Planet sur la thématique « Effondrement écologique : sauver le monde via l’entrepreneuriat ? ».

 

Infos : https://time-planet.com/fr

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les dernières actualités de l’incubateur

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this