#Dossier – Les 10 règles d’or du Crowdfunding (Financement participatif)



Vous avez un projet entrepreneurial, mais pas d’argent. Et comme on dit, l’argent, c’est le nerf de la guerre ! Le crowdfunding vous permet de faire appelle à la foule (crowd) pour vous prêter de l’argent (funding) !

Voici une infographie pour résumer l’article ci dessous

Infographie-LE-FINANCEMENT-PARTICIPATIF-Crowdfunding

Alors, solution miracle… ou pas solution miracle ?

Attirés par les histoires à succès de quelques projets phares, beaucoup d’entrepreneurs pensent au crowdfunding pour financer leur projet. Pourtant, pour qu’une campagne fonctionne, il ne suffit pas de mettre son projet en ligne sur une plateforme. Derrière ces projets qui réussissent à faire parler d’eux et à mobiliser des dons anonymes (ou pas) sur Internet, se cachent beaucoup de travail et un plan de communication souvent bien ficelé.

Crowdfuning-jm-entreprendre

Le crowdfunding ne doit pas constituer un but en soi :  C’est un outil au service du développement d’un projet et qui doit être mobilisé pour un objectif parmi les suivants

  • Créer une communauté
  • Communiquer sur son offre, se faire connaître
  • Tester une idée ou valider un concept
  • Mobiliser un capital de départ
  • Consolider ses références et son fonds de départ avant une démarche auprès d’investisseurs ou de capital risque

Pour cela, il vous faudra bien penser toute la stratégie autour de votre campagne

Voici 10 règles d’or à bien connaître pour réussir votre campagne de crowdfunding :

1/ Définissez votre cible

cible crowdfunding

Comme pour toute bonne campagne de communication, vous devez bien identifier la cible de votre campagne de crowdfunding. Commencez alors par lister les catégories de personnes susceptibles de porter un intérêt à votre projet. De la famille, des amis, des entreprises, des groupes d’intérêt dans votre domaine.

Le premier cercle (amis, famille, connaissances) est la cible privilégiée d’une campagne de crowdfunding. C’est ce que l’on qualifie de love money.

Pour passer ce cercle, sollicitez les blogueurs, influenceurs, groupes d’intérêts agissant dans votre domaine. Ils pourront donner un coup de pouce très appréciable à votre projet et déclencher la dynamique de don. Dîtes-vous qu’un post partagé par quelqu’un, un lien dans un article, ou toute autre communication sur votre projet est une forme de don pour votre projet.

2/ Les caractéristiques d’une campagne de CrowdFunding réussie

Suivez le modèle des campagnes qui atteignent leurs objectifs ! Ne prévoyez pas une campagne trop longue qui s’éssouflera vite, prévoyez de répondre aux questions des crowdfunders, pensez à animer votre réseau, bref, soyez pro actifs et concis !

caractéristiques-campagne-reussie-incubateur-jean-moulin
Pour insérer cette image sur votre page copier-coller le code suivant :

3/ Prévoyez une campagne à l’objectif réaliste

crowdfunding

Deux éléments vous permettront de définir une campagne réaliste : le montant sollicité auprès de la communauté et la durée de la campagne.

Les plateformes de crowdfunding ne rémunèrent habituellement que les projets qui ont atteints leur objectif. Si l’objectif n’est pas atteint, le montant promis par les donateurs leur est rendu. Il vaut mieux donc voir trop petit que trop grand.

  • Si votre objectif est de lever des fonds, il vous faut donc habilement déterminer le montant à solliciter pour que la campagne se concrétise.
  • Si votre objectif est de communiquer, il en sera de même puisque pour réussirez à mobiliser autour de votre projet s’il est réaliste et cohérent.

L’astuce ici, même s’il vous en coutera un certain pourcentage à reverser à la plateforme ayant hébergé votre projet, est de compléter par de l’argent perso le montant nécessaire à l’atteinte de l’objectif. Cet argent vous permettra ainsi d’obtenir celui que les donateurs ont bien voulu donner à votre projet.

Une campagne de crowdfunding, c’est long, mais il faut laisser le temps à votre projet d’être connu.

Prévoyez de 30 à 45 jours, et rappelez-vous que jusqu’au bout, vous pourrez mobiliser autour de votre projet.

Pensez également prévoir tous les coûts inhérents à la campagne : les contreparties, les coûts d’envoi, les campagnes de publicité, les commissions de la plateforme, etc…

4/ La checklist indispensable d’une campagne séduisante

crowdfunding seduire

Votre campagne de crowdfunding repose sur votre capacité à mobiliser la foule. Il vous faudra partager votre vision, mais surtout faire adhérer les gens à cette dernière. Vous devrez capter l’attention et l’intérêt de l’internaute rapidemment !

Pour cela, pensez à rédiger votre présentation autour de ces points clefs

  • Décrivez votre projet

Ne soyez pas trop long ou trop compliqué. Partagez de l’émotion, pas des caractéristiques techniques d’un cahier des charges. (Pensez à lire notre article sur le pitch !)

  • Pourquoi vous avez besoin du crowdfunding ?

Montrez que vous avez une partie des ressources pour accomplir votre projet, mais qu’il en manque un peu ! Les personnes qui vous lisent seront d’autant plus impliquées qu’une partie du projet est déjà réalisé !

  • La preuve du concept.

Partagez en quoi votre projet est viable, que le marché est validé ! Si vous avez déjà des ventes, n’hésitez pas à l’indiquer, cela consolidera vos indicateurs confiance.

  • Parlez de vos compétences, de votre équipe.

Rassurez les internautes. Vous êtes une équipe solide, qui sait où elle va. Peu importe si vous êtes seul ou à plusieurs, vous gérez votre projet d’une main de fer. L’internaute qui ne fait pas confiance dans l’équipe n’investira pas dans le projet !

  • Mobilisez vos amis, votre famille.

La preuve sociale est indispensable en crowdfunding. Il est plus simple d’investir dans un projet presque financé que dans un projet où il faut mettre les premiers euros !

5/ Un désign attrayant et une vidéo qui fait le buzz

Les visuels

Ne réalisez pas vos visuels en quelques coups de pinceau sur paint. Demandez à un ami photographe de vous aider pour partager des photos de qualité. Ces photos seront le support de votre campagne et auront plus de chance d’être relayées sur les réseaux sociaux !

La vidéo

La vidéo… Loin d’être le point fort des campagnes de crowdfunding, c’en est souvent le gros point faible. Pourquoi ? Parce que les vidéos sont souvent longues, techniques, sans rythme, et de ce fait, chiantes à mourir.

Une vidéo (en HD évidemment !), un ton décalé pour faire passer votre message vous permettront d’être vu et partagé et augmentera vos chances de collecter des fonds. Soyez court, précis, et surtout mettez-y du rythme !

Incluez des images, des photos, plusieurs prises de vue, du mouvement, supprimez tout ce qui n’est pas essentiel !

Un pitch de 13 minutes façon monologue figé devant la vidéo, ce n’est pas le meilleur moyen de partager des émotions ! Si vous n’avez pas d’appareil photo ou de caméra, vous pouvez trouver des services en ligne, gratuits ou payants, pour créer des animations vidéos qui expliqueront votre concept.

Il existe par exemple Powtoon ou goanimate !

Exemple d’une bonne vidéo :


1083 – jeans et sneakers éco-conçus et… par modetic

6/ Organisez-vous à l’avance grâce à un plan de communication béton.

plan de communication

Une campagne de crowdfunding ne s’improvise pas !

Cela vous demandera plusieurs semaines de préparation pour être prêt le jour J.

Animez votre communauté, communiquez sur les réseaux sociaux, avant même de lancer la campagne. Le jour du lancement, vous aurez ainsi de nombreuses personnes qui seront prêtes à vous aider en participant à la campagne ou en diffusant l’information à leur propre réseau. Créez l’engouement pour avoir des donateurs avant la date fatidique !

Si vous n’avez pas encore de communauté, alors il sera très difficile de mobiliser les foules …

Prévoyez également un calendrier précis des actions à conduire tout au long de votre campagne vous permettra de suivre le fil

  • Emailing
  • Relances
  • Posts sur les réseaux sociaux
  • Evénements
  • Mises à jour

Portez une attention particulière à la première et à la dernière semaine de votre campagne, c’est à ce moment là que 66% des sommes sont investies !

Tout doit être prévu même s’il vous faudra aussi savoir réagir en fonction de l’avancée de votre collecte. Une campagne de crowdfunding ne s’improvise pas ! (On l’a déjà dit, mais c’est primordial de bien le comprendre !)

Un budget consacré à la campagne de communication autour de la campagne peut être à prévoir et permet d’améliorer les performances.

N’oubliez pas qu’il ne suffit pas de poster une campagne pour qu’elle fasse parler d’elle automatiquement ! Vous devrez fournir un travail intensif pour faire parler de votre campagne. Servez vous des réseaux sociaux, organisez des événements, tissez des liens sur la toile avec des blogueurs influents, bref, faites parler de vous en étant créatif !

7/ Animez la communauté : Les réseaux sociaux seront le porte-voix de votre projet

réseaux sociaux

Chacune des personnes ayant participé à votre projet peut porter votre message grâce aux réseaux sociaux. Chacun peut ainsi vous aider à porter votre projet, simplement en partageant votre information ou en parlant de vous. Ainsi, si vous pouvez avant même de lancer votre campagne de crowdfunding vous constituer une communauté, vous aurez plus de chance de pouvoir mobiliser ses réseaux sociaux.

Au-delà de ces règles, retenez donc que la présentation de votre projet sur une plateforme de crowdfunding ne doit pas arriver trop tôt dans votre projet. Elle doit constituer un levier de développement pour aller plus loin dans votre projet que ce soit en levant un peu d’argent, en vous faisant connaître, en réunissant votre communauté.

Dans tous les cas, servez-vous des réseaux sociaux, en n’oubliant pas que chaque réseau respecte des codes bien à lui, avec une stratégie particulière. Cela ne sert à rien de poste le même message sur facebook twitter et instagram en priant pour qu’il soit partagé !

Un travail important est à fournir pour bâtir le plan de communication qui suivra votre présentation du projet sur une plateforme de crowdfunding. Pour mobiliser d’abord votre entourage (1er cercle appelé love money) puis les proches de votre entourage (2ème cercle) puis éventuellement des anonymes attirés par vos 2 premiers cercles, vous devrez prévoir du contenu à communiquer (photos, vidéos, articles) pour alimenter votre campagne de financement participatif, et créer l’émulation autour de votre projet.

8/ Les contreparties… 

Presque aussi important que le reste : les contreparties ! Elles sont souvent négligées, à tort !

Vous pouvez être créatif sur cet aspect et faire parler de vous. Elles sont un moyen de communication, un moyen de faire le buzz sur les réseaux sociaux.

Portez de l’attention aux récompenses à prévoir pour les petits dons, ce sont souvent eux qui comptent et font la différence.

Essayez également d’être attractif pour donner envie à des donateurs de mettre un peu plus dans votre projet, voire de donner envie à des millionnaires de mettre beaucoup d’argent ! (On ne sait jamais…)

9/ Choisissez la bonne plateforme de crowdfunding (principaux sites)

Grâce à Internet, les plateformes en ligne de crowdfunding ont permis le développement de cette pratique, en attirant des particuliers prêts à aider des projets, et en centralisant une offre large de projets en développement. Voici les principales plateformes :

De plus en plus de plateformes spécifiques à un domaine se créent. Par exemple, Foodraising (Foodraising) est dédiée aux projets alimentaires.

foodraising

 

Ces sites génèrent beaucoup de trafic et assurent aux projets une bonne visibilité. Passer par ces plateformes permet ainsi d’attirer les premières personnes intéressés par votre projet (early adopters). Le principe est que la foule (crowd en anglais) connait les moyens de faire émerger les bonnes choses, et identifie les projets pertinents. Pourtant, il s’agit de savoir lui présenter ces projets, et de les présenter au bon moment, avec le bon objectif.

10/ Inspirez-vous !

Les plateformes de crowdfunding vous donnent un super outil : l’accès à tous les projets qui sont passés par la plateforme. Observez cette mine d’or et puisez y des éléments qui vous permettront de réussir votre campagne. Analysez les campagnes qui n’ont pas réussies pour comprendre pourquoi, analysez les réussites pour identifier les points clefs qui reviennent ! Inspirez-vous en !

#Ressources & #Accompagnement pour tous les #Entrepreneurs // #Lyon #StartUps #Entrepreneuriat #Entreprendre