#Dossier – Comment financer sa StartUp



financement startUpVous avez votre projet, mais vous avez besoin de financement. Il existe une multitude d’acteurs capables de proposer des financement, chacun ayant ses propres conditions et intérêts.

Souvent, vous vous servirez de plusieurs structures pour lever un certain montant. Il faut voir le financement comme un effet de levier.

Ce guide a pour but de vous éclairer un peu plus sur le sujet. Toutefois nous resterons ici assez généraliste, or chaque projet a ses particularités et les options de financement peuvent varier. C’est pourquoi nous vous conseillons de venir en discuter au Pôle Entrepreneuriat.

Notre conseil avant de rechercher du financement

Toutes les entreprises n’ont pas absolument besoin de financement. Nous voyons de nombreux entrepreneurs vouloir absolument développer la solution parfaite qui correspond à ce qu’ils souhaitent, avec un besoin important en financement.

Or, il souvent précipité de demander du financement alors que le projet n’est pas encore suffisamment abouti.

Ne tombez pas dans l’illusion qu’un financement vous permettra de développer la solution parfaite, de faire une étude de marché béton, et donc enfin de proposer une solution idéale qui engrangera des millions.Les projets les plus aboutis passent souvent par de nombreuses phases de prototypage et de tests afin de connaître réellement leur marché.

Développez, mesurez, améliorez.

pari sportifAvec peu d’argent, beaucoup de projets arrivent à proposer un prototype de leur projet – service ou produit-. Proposez ce prototype à votre marché, vous aurez des retours précieux. Cette phase vous permettra en plus de commencer à vous constituer un certain capital avec les premières ventes !

Ainsi, le jour où vous aurez besoin de financement, ce sera pour une bonne raison : vous aurez besoin de développer votre produit/marché/service/etc.

Les différents acteurs vous suivront beaucoup plus aisément, car en testant le marché, vous aurez obtenu cette fameuse Proof of Concept : vous avez un marché, qui achète déjà votre produit. Les acteurs n’auront plus à parier sur vous, vous serez une évidence ! (Plus de détails sur le concept Lean Startup et le MVP – Minimum Viable Product- sur Wikipedia  et dans cet article)

Projet en création

Les premiers pas de votre entreprise sont les plus difficiles à financer car c’est la période la plus risquée.

Si vous n’avez pas encore la preuve du concept (POC ou proof of concept), il est difficile de prédire si un projet va marcher ou non. Presque aucun investisseur professionnel (business angel, société de capital risque) ne travaille à ce stade là.

Vous devrez comptez sur vous-même et sur les banques. Ces dernières seront réticentes à vous prêter de l’argent, sans garantie ou apport personnel. Si votre financement concerne un bien immobilier, la garantie pourra porter dessus : en cas de défaut de paiement, la banque saisira ce bien, le risque est donc faible.

Si votre financement concerne des choses immatérielles (communication, transports, etc.) ou non revendables, la banque voudra peut-être vous faire porter une caution personnelle. Soyez vigilant. 

Cela vous engagerait à rembourser l’endettement de votre société avec vos fonds personnels en cas de défaut de paiement. C’est une bonne façon de rapidement se retrouver à la rue si l’endettement est conséquent. Également, la banque ne voudra pas être la seule à prendre à risque, et exigera qu’une partie des fonds (au moins 1/3) soit apportée par vous-même.

1/ La love Money

Une des solutions est ce qu’on appelle la « Love Money » : vos amis et votre famille qui acceptent de vous prêter pour que vous puissiez démarrer.

2/ Si cela ne suffit pas, vous pouvez demander un Prêt d’honneur.

Il s’agit d’un prêt à taux 0%, dont les premières échéances sont en général repoussées à plusieurs mois. Deux structures vous proposent cela à Lyon :

Les prêts d’honneur s’adossent à un prêt bancaire, deux ou trois fois supérieur. Leur but est de faire effet de levier sur votre financement : en vous accordant par exemple 10 000€, ils vous aident à convaincre une banque de vous en prêter 40 000€.

3/ Les prêts solidaires

Si aucune banque n’a accepté de vous prêter (ce qui peut arriver, si votre projet paraît trop risqué), il vous reste l’option des prêts solidaires, octroyés par des structures spécialisées dans ce domaine :

4/ Le financement participatif

Enfin, pour des projets qui nécessitent relativement peu de fonds et dont le thème est ludique, artistique ou louable, vous pouvez tenter le financement participatif (crowdfunding). Le principe est que vous présentez votre projet aux gens via une plateforme web dédiée, et si le projet leur plaît ils peuvent choisir d’y contribuer en donnant de petites sommes. Des contre parties sont à prévoir (cadeaux, offres commerciales en général). En France les principales plateformes sont :

Voir l’article lié au financement participatif ici

Projet en croissance

projet en croissance

Une fois l’activité lancée, un nouvel investissement peut être nécessaire pour accélérer la croissance de l’entreprise. Les montants sont en général plus élevés qu’au stade de création, et les acteurs ne sont plus les mêmes.

Les banques peuvent continuer à financer, mais toujours en complément d’un apport personnel ou tiers.

5/ À ce stade de développement vous pouvez faire appel à  investisseurs privés tels que :

  • des Business Angels, pour des montants allant de 50000€ à 500000€.
  • des Capitaux Risqueurs, pour des montant allant de 500000€ à plusieurs millions d’euros.

L’avantage des ces investisseurs est qu’ils vous accompagneront et vous feront profiter de leurs réseaux. Toutefois prenez garde à ne pas trop diluer vos parts dans la société si la phase de levée de fond intervient tôt dans la vie de l’entreprise.

Vous pouvez trouver plusieurs structures, leviers, et aides financières selon votre profil (En création, reprise/transmission, Trésorerie Investissement, Innovation, International, Croissance Externe, Sociale et Solidaire, En difficulté, Fonds propres). Pour une vision exhaustive des structures de financement, vous pouvez visiter ce site dédié : HubFi.

Vous pouvez également prendre rendez-vous avec nous via l’adresse email entreprendre@univ-lyon3.fr

#Ressources & #Accompagnement pour tous les #Entrepreneurs // #Lyon #StartUps #Entrepreneuriat #Entreprendre