#Startup Cosmoz : le bio sur ta peau



Gamme de cosmétique bio à base de miel de Manuka

La vie d’entrepreneur

Journée type 

La journée débute à 8h30 et se finit à 18h. Le lundi nous définissons les missions de la semaine pour être au plus efficace. Tout est lancé et en ce moment nos efforts se concentrent sur le crowdfunding (contribuez au projet). Nous essayons de planifier au mois ou à la semaine, nos journées sont rythmées au gré des échéances.

Motivation : l’entrepreneuriat ou la cause ?

Louis : J’ai toujours eu la volonté d’entreprendre. J’ai grandi en même temps que la boite de mon père, son activité m’a toujours donné envie de lancer mon affaire. J’ai envie d’amener mes propres valeurs au sein d’une entreprise et d’avoir la liberté de choisir, ce qui n’est pas le cas quand on est employé. Je cherchais la liberté avant tout.

Sylvain : L’entrepreneuriat est une passion que je me découvre. J’ai eu l’occasion d’effectuer des stages qui m’ont beaucoup plu, mais une fois arrivé sur le marché du travail, aucune des propositions qui s’offraient à moi ne me plaisait. Je me sens très motivé par l’aventure, chose qui ne serait jamais arrivée dans un emploi d’ingénieur classique. J’y mets toute mon énergie et je n’ai rien à perdre.

Anecdote particulière

L’arrivé à l’incubateur nous a permis de faire de belles rencontres, agrandir notre réseau notamment grâce à Rémi Addo ( co-fondateur de la société Dealer de Cook). Il nous a mis en lien avec une influenceuse lyonnaise qui va certainement nous ouvrir de nombreuses portes.

Le plus grand obstacle rencontré en tant qu’entrepreneur ?

Nous rencontrons des obstacles avec l’obtention du label bio. De plus, les banques nous ont fermé les portes à cause du manque de maturité du projet.

Avez-vous douté ? Vous arrive-t-il encore de douter ?

Douter, c’est essentiel dans l’entrepreneuriat, ne pas douter, c’est ne pas avancer. La grande qualité d’un entrepreneur c’est de ne pas avoir de certitude, même sur son projet, il faut constamment se remettre en question.

Quelles sont vos qualités ?

Sylvain est méticuleux, sympathique et organisé.

Louis est passionnégénéreux mais avant tout c’est un vrai bon ami.

Comment se sent-on en tant qu’entrepreneur ? 

Sylvain : Tous les matins je me lève avec une grande motivation, j’ai envie d’aller travailler et faire avancer le projet. Je n’ai pas encore rencontré de gros moments de doute.

Louis : Je me réveille avec une énorme pression, je cogite avant même de me lever. Je garde tout pour moi et j’avance avec depuis 14 mois.

Un conseil à partager ? 

Sois le reflet du projet de vie que tu veux entreprendre, aussi bien personnellement que professionnellement mais n’ai jamais de certitude sur ce que tu es en train de mener, rien n’est jamais acquis.

Qu’est ce que tu as à perdre ?

 

 

 


Zoom sur la start up

 

Description du projet 

Nous élaborons une gamme de cosmétique bio à base de miel de Manuka. Ce miel vient de Nouvelle Zélande, il a une action reconnue contre les bactéries et permet de traiter les problèmes de peaux comme l’acné ou les cicatrices.

Nous traitons des problèmes de peaux classiques (hydratation, grain de peau) et d’autres plus spécifiques comme l’acné ou les cicatrices. Avec nos produits, nous proposons une première action hydratante et lissante puis une deuxième action pour le traitement des imperfections.

Comment vous est venue cette idée ? 

Louis Brauer est à l’origine de Cosmoz, marque née il y a 14 mois. L’idée a germé il y a 3 ans lors d’un voyage en Nouvelle Zélande où il a eu l’opportunité de rencontrer les Maoris. Ces derniers lui ont parlé des vertus du miel de Manuka, véritable allié pour les maux quotidiens.

L’équipe 

A l’origine, Louis était seul sur le projet. En novembre 2016 il a proposé à Sylvain Berland, camarade à l’école d’ingénieur ITECH, de rejoindre le projet. Ils ont la même formation d’ingénieur, mais Louis est spécialisé en formulation (encres, peintures, colles et cosmétiques) et Sylvain en textile.

Fondateur : à droite Louis Brauer

Associé : à gauche Sylvain Berland

Postes occupés : 

Louis prend en charge la phase technique de développement du produit et la partie juridique. Quant à Sylvain, il a des compétences dans la gestion de projet (achat, vente de matières premières).

Les deux associés mettent en commun la commercialisation et la communication.

Quel est votre business model ?

Les pharmacies sont notre canal de distribution unique pour le moment. Nous proposons aux pharmaciens une offre flexible et engageante. Cependant nous nous intéressons à d’autres canaux de distribution notamment les magasins bio et institutions de beauté.

Selon vous, à quel besoin répondez-vous et pour quelle cible ? 

Nous répondons à un besoin grandissant, celui d’utiliser des produits cosmétiques sains pour sa peau.

C’est-à-dire favoriser des produits qui ne contiennent aucune substances dangereuses pour la santé (perturbateurs endocriniens, paraben). Que les plantes soient issues de l’agriculture biologique ou conventionnelle, les consommateurs veulent se tourner vers un mode de vie plus transparent.

Nous nous adressons aux femmes entre 20 et 40 ans, 40% d’entre elles souffrent d’acné plus ou moins sévère.

Comment vous positionnez vous face à la concurrence ? 

Nous nous différencions par :

  • une simplicité technique sans égale
  • un packaging épuré en bois
  • une commercialisation respectueuse de l’environnement, pas d’emballage secondaire

Votre force et votre faiblesse ? 

Les forces résident dans les valeurs du projet ; nous souhaitons profondément démocratiser les produits bio, faire passer la santé avant le profit. Notre légitimité est une force de plus, en effet nous avons les compétences techniques pour développer ce produit.

Notre faiblesse c’est notre petitesse dans ce monde de géant.

Les moments forts de Cosmoz ? 

Je pense à la première fois où j’ai (Louis) eu le produit fini dans les mains. Ensuite, j’ai été finaliste à Lyon startup ce qui a permis de valider que mon projet était viable et qu’on pouvait en faire une entreprise.

Nous vivons des moments forts quand nous allons à la rencontre des pharmaciens, les premiers retours étaient positifs et nous ont donnés de l’énergie pour la suite.

Quels sont les challenges de votre startup ? Comment voyez-vous l’avenir ?

Nous sommes en train de mener une campagne de crowdfunding (contribuez au projet), c’est un challenge mais surtout un excellent outil de communication pour le lancement de Cosmoz.

A moyen terme, nous devons développer la communauté, faire de ceux qui achètent de véritables ambassadeurs, qu’ils le recommandent et en parlent autour d’eux. En parallèle nous avons la volonté d’innover constamment, proposer de nouveaux produits et élargir la gamme.

A long terme, implanter le Manuka en France pour limiter nos impacts environnementaux.

Portrait chinois 

Aujourd’hui Demain Jamais
Voiture Clio Tesla 4×4
Ville Lyon Lyon Paris
Animal Abeille Ruche Loup
Végétal Manuka Manuka français Chêne centenaire


Crowdfunding ulule

Site internet

Facebook

Instagram

 

#Ressources & #Accompagnement pour tous les #Entrepreneurs // #Lyon #StartUps #Entrepreneuriat #Entreprendre